Planetefoot » Générale » Pourquoi le foot rend heureux ?

Pourquoi le foot rend heureux ?

Le foot est le sport le plus populaire au monde. Sa popularité dépasse toutes les frontières. En France, ce sport est le plus suivi par des milliers de fans. De nombreuses études affirment que le foot rend heureux. Est-ce que cette théorie est fondée ? Nous allons faire le point. 

A lire aussi : Tirage au sort de la Coupe du monde 2022

Le foot rend heureux : un impact sur le bien-être

Source image : pîxabay

Le football est un sport qui rend les gens heureux, enfin, ceux qui sont fans. Il s’agit à la fois d’un loisir et d’une activité lucrative, puisqu’on peut gagner de l’argent en faisant des paris sur ce sport. Le foot est facile à jouer, car il suffit d’avoir un ballon et de respecter les règles de jeu. Cependant, le succès d’un match repose sur la performance des joueurs et sur leur manière de jouer. Le foot est source de bien-être et source de plaisir. Il nous procure une sensation de joie lorsqu’on supporte une équipe et quand cette dernière remporte la victoire. D’après des recherches, la victoire ou la réussite de son équipe a une influence sur nos émotions :

  • On ressent de la douleur lorsque son équipe perd un match.
  • On ressent une grande joie lorsqu’elle remporte un match.

D’ailleurs, Albert Camus a dit un jour : « il n’y a pas un endroit au monde où l’homme est le plus heureux que dans un stade de football».

Sujet a lire : Ligue des Champions : Lille affronte Salzbourg au Stade Pierre Mauroy

Le foot est un véritable ascenseur émotionnel. Les spectateurs passent toujours par un spectre d’émotions intenses lorsqu’ils regardent un match. De plus, ils revivent les émotions en partageant leur bonheur ou leur déception à leur entourage. 

Paulo Coelho a aussi affirmé que « toutes les émotions et les clés de la vie sont contenues dans le football ». Vous n’aurez qu’à suivre un événement sport pour vous en rendre compte. Durant un match, on passe en effet par une large palette d’émotions sauf sans nul doute l’amour :

  • La joie.
  • La haine.
  • La colère.
  • L’humiliation.
  • L’admiration.
  • La sérénité.
  • La fierté.
  • Le sentiment d’injustice.
  • L’accablement.

Le foot rend heureux : un grand phénomène de groupe

Le foot rend heureux, puisqu’il ne s’agit pas que du sport. Le foot est un vrai phénomène de communion, car on peut : 

  • Soutenir une identité nationale.
  • Avoir un besoin de se rattacher à des valeurs collectives (tel est le cas de la coupe du monde).

Ce n’est pas tout, le foot permet aussi :

  • De créer une union nationale.
  • D’avoir le sentiment d’appartenance à un ensemble, à un pays et aux couleurs nationales.

On a souvent l’habitude de dire « on a gagné » lorsque l’équipe de notre pays a remporté la victoire. On considère alors le foot comme un combat national, mais sans arme. 

 

Le foot rend heureux : une leçon de vie

Le foot rend les gens heureux et cela paraît presque un phénomène insensé. Le foot est également une leçon de vie puisque notre réussite repose sur les mêmes ressorts que celles d’un match de foot : 

  • Le mérite individuel.
  • La solidarité collective.
  • La chance.
  • La tricherie.
  • La justice favorable.

Certaines personnes considèrent également le foot comme une tragédie grecque : un seul but est capable de renverser toutes les émotions. Les séances de tirs au but suscitent également de l’angoisse et de la tension chez les spectateurs et même à chez certaines personnes qui n’ont pas suivi au reste du match. 

On peut aussi ressentir la même émotion au même moment. On n’est donc pas le seul à éprouver des émotions face à un match de foot. L’émotion se vit en effet au même moment et se revit également lorsqu’on en parle avec les autres

Bref, le foot rend les gens heureux surtout lorsque son équipe a gagné un championnat. 

Source image à la une : pixabay